Aller au contenu
Retour à la page précédente

Bac pro agroéquipement

Le bac pro agroéquipement forme à conduire, entretenir et réparer les outils agricoles : tracteurs, moissonneuses-batteuses, épandeurs d'engrais, ensileuses... L'élève apprend à maintenir et nettoyer le matériel agricole : graissage de certaines pièces, vidanges, vérification des niveaux de fluides, pression des pneumatiques... En cas de panne, il est préparé à effectuer un diagnostic et prendre en charge certaines réparations. Il travaille sur des équipements qui nécessitent des connaissances en électronique, pneumatique, hydraulique... La formation aborde aussi la gestion d'un parc de matériels.

La conduite de chantier est l'autre volet important de la formation : choisir les équipements selon des critères techniques, agronomiques et financiers, organisation et réalisation du travail.

Il peut travailler en exploitation ou coopérative d'utilisation du matériel agricole, en entreprise de travaux agricoles, forestiers, paysagers, dans les stations de stockage et de conditionnement, en distribution d'agroéquipements et de fournitures pour l'agriculture, collectivité locale et entreprise publique.

Ce diplome, complété par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), permet l'obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l'État et s'installer comme jeune agriculteur.

  • Baccalauréat professionnel agricole
  • Niveau IV (Bac)
  • Agriculture - Agroalimentaire

Objectif

Le titulaire de ce bac pro est chargé de conduire des chantiers de mise en oeuvre de production végétale et/ou un atelier en veillant à la sécurité, au matériel et aux équipements dont il assure la maintenance. Capable de s'adapter à toutes les situations, il raisonne ses choix en fonction de critères technique, agronomique et financier. Il peut formuler des propositions pour améliorer le fonctionnement du chantier. En outre, il doit savoir communiquer avec les partenaires de l'entreprise.

Il peut exercer son activité dans une exploitation agricole, une coopérative d'utilisation de matériel agricole (CUMA), une entreprise de travaux agricoles, forestiers ou paysagers, une entreprise industrielle, artisanale et/ou commerciale de distribution d'agroéquipements et de fournitures pour l'agriculture, une station de stockage et de conditionnement de produits agricoles, voire auprès d'une collectivité locale ou d'une entreprise publique.

Pour en savoir plus:


Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Le bac pro a pour objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS. Certains élèves se spécialisent ou complètent leur formation en MC ou CS.

Les objectifs :

Le bac pro agroéquipement forme à conduire, entretenir et réparer les outils agricoles : tracteurs, moissonneuses-batteuses, épandeurs d'engrais, ensileuses... L'élève apprend à maintenir et nettoyer le matériel agricole : graissage de certaines pièces, vidanges, vérification des niveaux de fluides, pression des pneumatiques... En cas de panne, il est préparé à effectuer un diagnostic et prendre en charge certaines réparations. Il travaille sur des équipements qui nécessitent des connaissances en électronique, pneumatique, hydraulique... La formation aborde aussi la gestion d'un parc de matériels.

La conduite de chantier est l'autre volet important de la formation : choisir les équipements selon des critères techniques, agronomiques et financiers, organisation et réalisation du travail.

Les débouchés :

Il peut travailler en exploitation ou coopérative d'utilisation du matériel agricole, en entreprise de travaux agricoles, forestiers, paysagers, dans les stations de stockage et de conditionnement, en distribution d'agroéquipements et de fournitures pour l'agriculture, collectivité locale et entreprise publique.

Ce diplome, complété par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), permet l'obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l'État et s'installer comme jeune agriculteur.



Carte des compétences

Où se former ?