Aller au contenu
Retour à la page précédente

Les cotisations et les impôts

L'impôt sur le revenu

La gratification versée par l’entreprise n’est pas imposable si le stage réunit les trois caractéristiques suivantes :

- il fait partie du programme de l’école ou des études ;
- sa durée n’excède pas trois mois ;
- il est prévu par le règlement de l’école ou nécessaire à l’obtention d’un diplôme dès lors que le stage a un caractère obligatoire.


Dans tous les autres cas, même s'il est obligatoire, vous devrez déclarer votre indemnisation de stage, soit sur la déclaration fiscale de vos parents si vous êtes rattachés à leur foyer, soit sur votre propre déclaration fiscale. Si le total de l'indemnisation ne dépasse pas trois fois le Smic mensuel brut  et que vous avez moins de 25 ans, vous ou vos parents ne paieront pas d'impôts pour ce revenu. Mais il faut tout de même le déclarer.

Les cotisations de sécurité sociale


Aucune cotisation de sécurité sociale n’est dûe lorsque la gratification versée par l’employeur reste inférieure ou égale à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale.
Si vous percevez une gratification supérieure, les cotisations de sécurité sociale sont calculées sur la différence entre le montant perçu et le plafond de 15% de la sécurité sociale.
Les cotisations d’assurance chômage et de retraite complémentaires ne sont pas dûes : elles ne s’appliquent qu’aux rémunérations versées aux salariés.