Aller au contenu
Retour à la page précédente

Les règles de conduite à observer

Les règles en entreprise

propreté dans un salon de coiffureL’entreprise est un lieu de vie réunissant des hommes et des femmes dans un but précis : produire. Il convient donc que chacun puisse atteindre ce but, sans entraver l’activité des autres ni mettre sa santé et celle d’autrui en péril. En conséquence, vous devez respecter les règles d’hygiène (port de gants stériles par exemple) et de sécurité (utilisation des machines conforme aux consignes de sécurité, etc.) qui ont été portées à votre connaissance.

Vous devez aussi respecter les horaires qui figurent dans votre convention de stage. C’est un point important puisqu’il permet à l’entreprise et à votre tuteur de stage d’organiser vos activités en les rendant compatibles avec celles des salariés.
Enfin, vous êtes tenu à une obligation de confidentialité : des informations dont vous pouvez avoir connaissance sur les salariés (montant des rémunérations par exemple), sur les techniques de production (type de produits utilisés), sur les clients de l’entreprise (identification, montant des achats) n’ont pas à être divulguées à l’extérieur. En ne respectant pas cette règle vous risquez de porter préjudice à l’entreprise, ce qui constitue une faute.
 

Les règles particulières définies par la convention de stage

Parce que la nature ou le contenu du stage le justifie, la convention peut vous imposer des règles spécifiques à respecter, comme par exemple, ne pas pénétrer dans certains locaux de l’entreprise. Lisez attentivement la convention avant de commencer votre stage pour éviter de commettre des impairs ! 

 

Le règlement intérieur de l’entreprise  : à observer !

Dans les entreprises de 20 salariés et plus, un règlement intérieur est obligatoirement établi et affiché sur les lieux de travail. Il s’impose aux salariés mais également à toute personne en activité dans l’entreprise, notamment les stagiaires. Le règlement intérieur contient les règles en matière d’hygiène et de sécurité et de discipline. Ces dispositions doivent être respectées par le stagiaire.

En revanche, les règles relatives à la procédure disciplinaire (une sanction) ne sont pas applicables : le stagiaire demeure sous l’autorité de l’établissement d’enseignement. S’il commet une faute, le chef de l’entreprise doit prendre contact avec la direction de l’établissement de formation fréquenté par le stagiaire qui prendra les dispositions nécessaires.