Aller au contenu
Retour à la page précédente

Salarié, stagiaire : quelles différences ?

Le salarié fait partie de l’entreprise

Il est lié à l’employeur par un contrat de travail ce qui l'engage à effectuer un travail. En contrepartie, il reçoit une rémunération, bénéficie de congés et autres avantages liées en fonction de l'entreprise. Les relations entre employeur et salarié sont régies par le code du travail et par la convention collective applicable à l’entreprise.
 

Le stagiaire est sous la responsabilité de l'entreprise et de son lycée 

Pendant votre stage, vous gardez votre statut de lycéen ou d'étudiant. Vous ne pouvez pas être considéré comme salarié de l’entreprise : vous n’avez pas droit aux congés (sauf jours fériés), vous ne pouvez pas réclamer les avantages de la Convention collective à moins que celle-ci contienne des dispositions propres aux élèves et étudiants stagiaires. L’entreprise ne peut pas, de son côté, exiger de vous une activité de production précise et un savoir-faire particulier, elle peut vous le demander uniquement en fonction des objectifs de formation.

Vous êtes lié à l'entreprise et au lycée en référence à une convention de stage. Le stage a un but avant tout pédagogique. Le stagiaire est dans l’entreprise avant tout pour apprendre. Il n’a pas d’obligation de production à l’identique des salariés. En revanche, tout stagiaire  - comme tout salarié - est tenu de se conformer aux règles internes de l’entreprise : horaires, discipline, règles de sécurité, afin de maintenir le bon fonctionnement des services.
 

Différences salariés / stagiaires

Eleve ou étudiant stagiaire

Salarié 

Document signé avec l'entreprise

Convention de stage

Contrat de travail

Application du code du travail, de la convention collective 

Non, sauf en ce qui concerne la durée légale du travail, le temps de pause et de repos et toutes les conditions de travail des mineurs de moins de 18 ans.

Oui

Versement d’une somme d’argent

Gratification facultative. Elle devient obligatoire pour les stages d’une durée supérieure à deux mois consécutifs, ou dans une même année scolaire, consécutifs ou non.

Salaire obligatoire (au moins le Smic ou pour les contrats en alternance, un pourcentage du Smic).

Protection sociale

Sécurité sociale et mutuelles étudiantes ou jeune bénéficiaire de la couverture sociale de ses parents.

Sécurité sociale, prévoyance (mutuelle, etc.), retraite complémentaire, assurance chômage.

Autorité /  Direction 

Chef d'établissement, enseignants

Employeur et ses représentants.